Les voyages immobiles… … de Martine Madelaine-Richard

24 juin 2013

Au soleil fragile

IMG_8658_v1

Cliquez sur les photos svp pour agrandir, merci.

Timoré, juin hésitait. Pas vraiment maussade mais pas franchement beau. La lumière semblait passer à travers une feuille de parchemin huilé. Il faisait chaud pourtant. Très chaud, lourd. L’orage n’était pas loin.

Mon regard enjamba la clôture, jouant parmi le thym et les genêts.

Abeilles, bourdons, papillons se pressaient aux lèvres des fleurs, buvaient leurs mots parfumés.IMG_8888_v1

Je contemplai, avide, cette garrigue si odoriférante en songeant à Merlin l’enchanteur. Celui de Walt Disney. Dans le dessin animé, Merlin éduque Moustique en le transformant en poisson, en écureuil ou encore  en oiseau. Ah! Pouvoir à volonté, se métamorphoser ainsi et découvrir toutes ces petites vies de très près.

Ce drap mortuaire ( oxythyrea funesta) s’approcha en catimini de la barbe d’iris.  Pas en rappel, mais presque,IMG_8906_v1 il descendait avec prudence vers un régal de mâchouilles gourmandes. Il eut été préférable qu’il se contente des floraisons neigeuses si attirantes dévalant légèrement le flanc de la montagne: les  Phalangères à fleurs de lys ( anthérium liliago).

Après de folles allées- venues, un magnifique papillon blanc et noir se posa près de moi. Il ouvrit ses ailes pour un petit bain de soleil. Si quelqu’un peut me donner son nom…

Qu’il était bon de se gorger de cette beauté, de jouir de ce petit coin de nature préservé. J’inscrivis quelques rimes folâtres aux rives de ma mémoire. Imprimai, puis emportai dans un coin de ma tête ce magnifique bleu qui manquait au ciel.. Celui de l’aphyllante de Montpellier ( aphyllanthes monspeliensis), une des reines de la garrigue.

MMR ( tous droits réservés)

Si des erreurs se sont glissées, n’hésitez pas à me les signaler, merci. 😉

17 mai 2013

Au soleil de mai ( les robiniers)

Filed under: mini poèmes, Haïkus, tanka, haïbuns... — Étiquettes : , , , , , , — Martine @ 6 h 21 min

Pour le coucou du haïku, ICI , créé par Marie-Alice et Mamylilou, ma proposition de thème  a été retenue

.robiniers-600X450

Le soleil joue les farceurs.  » Suis là! suis plus là! coucou? me revoici! ». Enfin, mai resplendit!

Les robiniers se penchent … se penchent… tendent  leurs branches vers le ruban changeant du Canal du Midi

Agitant leurs ailes

la blancheur des papillonsIMG_5874_v1

des faux acacias.

Savourant la bienveillance solaire, les arbres rivalisent de coquetterie. Satin ivoire des robes et des fracs, débauche de fragrances miellées…

Phébus pour témoin-

Abeilles et bourdons  s’invitent

aux noces fleuries

Près de l’écluse, son panier au bras, une jolie brunette saute d’une péniche.  Nez frémissant, elle suit du regard le chemin de halage, se repère puis met le cap plein bois. Elle n’a d’yeux que pour les lourdes grappes parfumées

Neige et sortilège-

Toute la douceur des fleurs

grillée en beignets.

MMR ( tous droits réservés)

28 avril 2013

Giroflées et lilas

Filed under: au Jardin: fleurs, arbres... — Étiquettes : , , , , , — Martine @ 6 h 27 min

Emprunter le chemin de l’abeille nomade IMG_6706_v1

La prendre en filature coiffé de discrétion

Écouter son zonzon  assoiffé de nectar

Se couler,bohémien, vêtu de liberté,

Entre herbes brouillonnes et arbre sauvageon

Puis

Insidieusement

Céder au chant des sirènes

Succomber à l’appât giroflées et lilas

Rouler sa conscience entre leurs souffles flaves

Planer sur les minutes azurées d’éternel…

.

MMR ( tous droits réservés)

 

 

14 avril 2013

Bleu et or

Filed under: au Jardin: fleurs, arbres... — Étiquettes : , , , , , , , , , , , — Martine @ 6 h 44 min

Cliquez  svp sur les photos pour agrandir, merci.

Le soleil nous fait risette deux ou trois heures. Puis nous boude pendant deux,trois jours. Ma collection de nuages, d’effets orageux, grossit presque chaque jour. Mais, justement, vous ne verrez ces clichés que si la canicule nous guette, histoire de vous rafraîchir! :).

Alors, régalez-vous IMG_5574_v1(comme promis Mansfield) voici un peu de lumière.

Tout l’or du soleil

Réfugié,

Capturé,

Absorbé

Au cœur de mille étoiles;

Celles du forsythia,

Celles aussi qu’il fait naître dans les regards avidesIMG_5578_v1, affamés de chaleur.

On se réjouit,

On applaudit,

On salue bien bas Phébus si miséricordieux.

Jacinthe en frémit des clochettes,

Fredonnant  l’hymne azuré du papillon fantasqueIMG_5529_v1.

Le petit monde du jardin  renaît,

Pointe les antennes,

Agite mandibules,

Déploie ailes et élytres

Le Sieur escargot rentre dans sa coquille. Mais qu’à cela ne tienne, cette nuit il se rattrapera. Car la manne céleste a été prodigue. Les iris vont hausser le col pour tenter de placer hors de portée leurs gros boutons corsetés velours amande. IMG_6022_v1

L’iris nain, délicate porcelaine bleu glacier tente bien de se camoufler sous la renaissance hésitante du mimosa.

Chair appétissante, avenante, que lorgne une armada de minuscules colimaçons.

L’invasion baveuse, figée net dans son élan, est là sous les feuilles, au revers d’un pétale, à l’ombre d’une pierre… Ma traque commence…

Ces indésirables iront promener leur voracité sur l’espace communal…

IMG_5939_v1

Un ou deux papillons blancs quittent leur lit douillet et partent découvrir le monde…

Abeilles et bourdons s’affairent indifférents aux autres habitants du jardin.

Les  grosses mouches se gobergent du nectar des euphorbes.

Parfois une princesse en taffetas noir et satin bleu de Delph s’octroie une sieste sur l’or dune tulipe pivoine.

Au pied de celle-ci, vif éclair surpris, un lézard  laisse sa place à un autre. La vie renaît dans les massifs.

La tramontane  ébouriffe un peu tout le monde.IMG_5873_v1 On ne lui en veut pas . Car ce matin, elle est toute de tiédeur parfumée.

Ce matin,IMG_6148_v1

enfin,

le Printemps sourit…

MMR ( tous droits réservés)

4 mai 2012

En Mai , fais ce qu’il te plaît

Filed under: mini poèmes, Haïkus, tanka, haïbuns... — Étiquettes : , , , , , — Martine @ 7 h 39 min

Pour le rendez-vous du vendredi avec « le coucou du haïku » d’Alice et Mamylilou, ICI

.

O douceur en mai-

Biberonner l’or du ciel

Papillon avide

.

Fine ombre lilas-

Berceuse zonzon abeilles

Fracas martinets

.

Pelisse au placard-

Décolletés et dentelles

Romance en esquisse

.

MMr ( tous droits réservés)

28 avril 2012

Entre deux giboulées!

Passez la souris sur les photos pour agrandir s’il vous plaît, merci.

Il fait un temps pourri. Mais le jardin resplendit de contentement. De l’eau! Encore de l’eau  clame-t-il vers le ciel!

Oui! Bon! Un peu ça va! Mais une pause de temps en temps, hein?

J’ai envie de dire pouce!

Du bleu ! DU BLEU! DU BLEU!

C’est ma rengaine, mon refrain chagrin du matin à la face du ciel.

Le 21 avril était si merveilleux. Une journée presque estivale.

Le genêt ( une variété non parfumée 🙁 ) brillait, luisait , capturait la lumière.Tout un petit monde s’y activait. « Vite! Vite! Pas une minute à perdre! » bourdonnait-il. Mouches, abeilles sauvages ou domestiques plongeaient au cœur des fleurs; se dégageaient poudrés d’or bruni; se hâtaient vers l’offrande affriolante suivante sans perdre une seconde.

Ce gros balourd de bourdon dédaigna ce matin-là les papillons dorés pour ceux rose fuchsia de l’arbre de Judée.  Il pressait, farfouillait du nez, passait  au délice suivant très concentré sur le but de sa quête. Quelle belle fourrure! L’envie me démangeait de la caresser. Je me contentais… sagement… de le chatouiller du regard. 🙂

Les bourdons se nourrissent de nectar et de pollen. Ils ont leur rôle à tenir dans la biodiversité. J’en ai observés couverts de pollen. Pareil pour les abeilles et les mouches. De temps en temps, ils se posent et font toilette.

Mais ce jour-là, tout le monde semblait pressé comme un citron. Midi, l’heure de pointe approchait. Une lève-tard? Ou bien une exploratrice venant de loin?  Sur le coussin rose pâle de la sarriette, une énorme mouche butinait sans façon toutes les lèvres offertes.  Tachina Fera, insecte diptère de la famille des Tachinidae. Marrante avec son gros popotin poilu. Mais une redoutable dont les larves parasitent et tuent les chenilles.

Ses cousines, aux robes aussi variées que celle de leur menu du jour, butinaient, se goinfraient du suc sur les énormes euphorbes.  Parfois ça se disputaient bien un peu. Mais la table étant bien fournie, on retournait très vite au festin.

Une belle galerie de portraits. Ce sera l’occasion d’un nouvel article.

 A l’ombre de l’arbre de Judée, deux ravissantes tulipes à fleur de lys s’épanouissaient .

Tendre duo ,

Frais tête à tête,

Un teint neige et cerise qu’aurait enviée la vilaine reine de Blanche Neige.

Si élégantes,

Si fines,

Si radieuses

Si….trompeuses

Entreprenant vainement de s’agripper au satin virginal, un drap mortuaire multipliait les tentatives pour échapper au piège de l’une d’elles.! Tapi, un regard menaçant le surveillait. Une thomise se fondait à la blancheur laiteuse de la liliacée. Estima-t-elle son cuir trop indigeste? Le veinard s’en tira  à bon compte  pour cette fois. Mais attention à la prochaine maladresse…

MMR t tous droits réservés)

6 avril 2012

Floraison des cerisiers

Filed under: mini poèmes, Haïkus, tanka, haïbuns... — Étiquettes : , , , , , , , , — Martine @ 3 h 55 min

Rendez-vous avec le « Coucou du haïku » de Alice et Mamylilou avec pour thème: la floraison des cerisiers »

.

Cerisier lumière-

Au cœur de sa chantilly

Danse des abeilles

.

Un vent de pétales-

Confettis sur la mariée

Sa bouche cerise

.

MMR ( tous droits réservés)

 

7 août 2011

Farniente

Filed under: au Jardin: fleurs, arbres...,Poèmes — Étiquettes : , , , , , , , — Martine @ 8 h 46 min

Au soleil feu joyeux,

Couronne gaillarde,

Délice crème brûlée

Où mon manque s’aiguise,

Je bois ton pervenche,

Ta magie songe bleu.

Alcool or et saphir,

Fièvre mois de Phoebe,

L’été se crépite,

Se miroite à ma peau.

Ombre industrieuse,

Abeille chasse pollen

Caresse de ses ailes

Mon inertie farniente.

Occulte au quotidien,

Je suis un fil rêveur,

Flèche encre de Chine,

Chorégraphie  abstraite

Au pinceau hirondelle…

.

MMR ( tous droits réservés)

19 juillet 2011

Sculptures en métal

Filed under: entre ombre et lumière — Étiquettes : , , , , — Martine @ 8 h 02 min

Nouveau thème pour la communauté de Hauteclaire  » entre ombre et lumière »,  ici : quelque chose de petit reproduit en très grand. J’ai fouillé dans mes albums mais la récolte est maigre.  Quelques sculptures qui m’ont marquées

Voici deux œuvres d’un artiste que j’admire beaucoup, David Vanorbeek, ici , photographiées pendant la manifestation  » L’Art s’invite à Magrie », ici, en 2010 et 2007.

Une autre « petite »   » grosse » bébête,  dans un rond point, qui m’impressionne  depuis des années lorsque nous passons à Sérignan du Comtat dans le  Vaucluse.

La mante religieuse .

Et pour terminer avec une photo qui plaira davantage à Titite Parisienne qui a horreur des bébêtes qui montent.. qui montent… qui montent… :), voici une photo prise l’an dernier  pendant la manifestation de Toques et clochers, qui avait lieu à Couiza ( 11).  Une partie d’une scène très ludique devant l’école. Ça, c’est de la grappe! Les lutins avaient fort à faire.

MMR ( tous droits réservés)

« Newer Posts

Powered by WordPress