Les voyages immobiles… … de Martine Madelaine-Richard

12 novembre 2017

Sur le sable…

Filed under: Océan et Bassin d'Arcachon — Étiquettes : , , , , , — Martine @ 3 h 10 min

Évanescence blonde

Juste impression gravée

En quelques traits fragiles

D’un doigt absent

Sur le sable

Sur le sable…

.

.

Jouant à se faire peur

Il courait, il courait

L’enfant au rire clair

Plus fort que la vague

Sur le sable

Sur le sable….

.

 

.

Petit point ténébreux

Une brève virgule

Croquant l’esprit en fuite

D’un crabe négligeant

Sur le sable

Sur le sable

.

MMR ( tous droits réservés)

Merci pour tous vos commentaires très appréciés.  Je cours après le temps.. mais c’est lui qui gagne. Je répondrai… dès que possible.

31 juillet 2016

Un pas…

Filed under: Océan et Bassin d'Arcachon — Étiquettes : , , , , , , — Martine @ 4 h 31 min

Un pas…

Vers….

Une rencontre entre soi et soi

Auprès de

La vague étale

Exposant en mille bulles

Ses secrets  iodés.

Un pas

Puis un autre

Doucement chatouillé par le sable humide

Se promener

Nez au vent

Yeux mi-clos

Lâcher la bride aux pensées

Les laisser folâtrer

Libres

Légères

Émeraudes liquides

Saphirs ondoyants

Virevoltant au gré capricieux

De l’onde séraphique…

.

MMR ( tous droits réservés)

Blog en roue libre. Merci pour vos visites et vos commentaires que je lis avec grand plaisir. 😉

IMG_8209_v1

24 janvier 2014

Gris

Filed under: mini poèmes, Haïkus, tanka, haïbuns... — Étiquettes : , , , , , , — Martine @ 6 h 06 min

Une couleur pour ce nouveau rendez-vous sur la communauté « Le coucou du haïku », géré par Marie-Alice

.IMG_4646_v1

Purée de poix-

Dans tout ce gris le phare

d’un manteau rouge

.

Sur le sable-

Une plume griseimg_0438_v1

perdue corps et biens

.

Gris pluvieux-

Lamentations et grimaces

L’escargot, lui,  en fête

.

MMR ( tous droits réservés)

6 octobre 2013

L’appel de l’océan

Filed under: Promenades ici et ailleurs... — Étiquettes : , , , , , , , — Martine @ 3 h 14 min

Au bord de la petite baie de Bonne Anse, IMG_0848_v1 au sein de la forêt de La Coubre, j’entendais son appel. Allez, je ne pouvais pas résister plus longtemps.. C’était impérieux, nécessaire. « Me voici Océan! »

Un petit chemin, entre roseaux, tamaris, pins tourmentés, baccharis ( un arbrisseau envahisseur assez problématique), serpentait mollement  sous l’ardent soleil..

Le sable miroitait sa blancheur tranchée net par quelques ombres bienfaisantes…

IMG_0843_v1Très vite, j’ôtai mes espadrilles pour ressentir plus intimement cette ambiance sereine.  Mélange de la douceur veloutée du sable et brûlure des grains gorgés de chaleur lumineuse. J’avançai l’âme en fête; accompagnant du regard ,en l’enviant un peu, la danse légère d’un oiseau de mer. La voix d’Océan se faisait de plus en plus pressente. Pas de hâte…. Je goûtai avec gourmandise chaque seconde de cette balade… Pas après pas, la montée  vers le sommet de la dune commença à tirer sur mes jambes. Qu’importe. L’effort était lui aussi un délice me forçant à respirer plus profondément un air parfumé de mica, d’herbes, de bois desséché, de sel… Soudain, j’aperçus le chapeau rouge du phare de La Coubre

Encore quelques centaines mètres et…

Majestueux et éternel: OCÉANIMG_0857_v1!

Bleu! Si bleu !

Je restai immobile m’emplissant les yeux de son immensité. Mon bonheur était tel qu’il me serrait la gorge. Comment allonger le Temps, prolonger  cet instant pour le graver et ne rien oublier?

Brusquement, redevenant enfant, j’avalai les derniers mètres puis dévalai la pente commeIMG_0867_v1

si j’avais le diable aux trousses.

Un an d’attente. Une année de famine. Il déroulait ses vagues et les déposait à mes pieds.  Mes sentiments étaient indicibles. Ses jeux émeraude et argent résonnaient en moi, me chaviraient complètement. Nul besoin d’alcool ou autre, j’étais exaltée, grisée, brindezingue, paf, saoule, éméchée , pompette de lui.

MMR ( tous droits réservés)

Cliquez sur les photos pour agrandir svp, merci

24 février 2013

Mystère liquide

Filed under: Océan et Bassin d'Arcachon — Étiquettes : , , , , , , — Martine @ 7 h 41 min

IMG_2347_v1Nomadisme rêveur de mes pas sur la plage. Errements délicieux de mes pensées jouant sur les vagues comme dauphins rieurs. Le Temps, pour un instant ,enroué des minutes, lâchait prise, vaincu par la force du songe.   J’abandonnais mes pieds à leurs jeux sur le sable. A eux de gouverner, de diriger la barque de mon Moi en vacances….

L’océan fredonnait sa mélodie saphir. Ses mots salés d’ailleurs me berçaient d’évasions, de fantasmes corail, de ballets aquatiques chamarrés d’inventions…

Le charme m’emportait sur ses chemins argent….

Écoute…

Écoute…

Ouvre grand tes arcanes…

J’écoutais, me laissais envahir par une joie sauvage à hurler en silence….et soudain je la vis. Cheveux flottant au vent poème, joues satin nuages au miroir de septembre, esquissant un demi sourire , elle m’accompagna en roulant sa chimère.

Sirène, Armide*, esprit… je ne sais… l’eau emporta si vite son mystère liquide….

MMR ( tous droits réservés)

* Armide: femme d’une grande beauté connaissant l’art de séduire, enchanteresse: définition CNRTL)

Clic sur la photo pour agrandir. Puis, revenir en arrière pour ne quitter la page, merci)

13 janvier 2012

L’instant présent

Filed under: mini poèmes, Haïkus, tanka, haïbuns... — Étiquettes : , , , , , , , , — Martine @ 8 h 31 min

Nouveau thème pour le rendez-vous du vendredi avec  « Le coucou du haïku », ICI , communauté de Alice et Mamylilou, sur une création de Mamylilou.

.

Thé à la framboise-

Tête à tête auprès du feu

Bulle de bien-être

.

Horizon bleu mer-

Sur la plage au sable blanc

Un Temps sans aiguilles

.

MMr ( tous droits réservés)

Powered by WordPress