Les voyages immobiles… … de Martine Madelaine-Richard

9 décembre 2018

Là où le vent …

 

Cet après-midi là, sous un ciel de feu, nous recherchions un joli coin à découvrir sur la presqu’île du Cap-Ferret. Au cours de nos nombreuses pérégrinations des années passées, un nom nous avait intrigué: « Les 44 ha ».  Nous décidâmes de pénétrer à pieds  cette zone inconnue  en laissant la voiture à l’ombre d’immenses mimosas.  Pas de bitume mais des chemins de terre, sable, aiguilles de pins….  Fallait-il aller à droite? à gauche? Ou bien, parfois, en face pour rejoindre le Bassin? Nous allions là où le vent nous poussait.  Sous la voûte des arbres, l’air était  relativement « frais ».  Mon mari se demanda à mi-voix si nous allions retrouver la voiture au retour….

.

.

.

 

 

 

.

Enfin, après moult interrogations et détours, nous arrivâmes au Bassin. Au loin, à droite la Dune du Pyla rayonnait  du haut de sa blancheur et de sa renommée*.

 

Nous découvrîmes émerveillés de magnifiques maisons  occultées par le rideau épineux des faux acacias, d’arbustes exubérants les dérobant aux regards. Un portillon  rustique, ou de bois blanc,  autorisait l’accès à ces paradis dissimulés.

Nos pas étouffés par le sable  laissaient aller leur curiosité. Tout était fermé, silencieux mais pas abandonné. Certains jardins étalaient leur riche exotisme, d’autres un retour à l’état d’une nature sauvage contrôlée.  En foulant ce petit chemin  clandestin je humais à pleins poumons son essence de térébenthine éclaboussée d’iode.

.

Les échos  de la vie marine arrivaient par vagues en suivant celles de l’eau: Pinasses, plates, voiliers à moteur, les jeux joyeux d’un couple canin, un jeune enfant pataugeant hilare dans la mini piscine  creusée par son père.  Tournant le dos à ces habitations luxueuses nous répondîmes avec empressement à l’appel délectable de la plage.

.

MMR ( tous droits réservés)

* C’est la plus haute dune d’Europe

ICI  un autre regard sur ce lieu à découvrir chez ma copinaute Écureuil bleu

ICI   d’autres de détails avec une référence  à l’émission La Maison France 5

Merci pour tous vos commentaires  que je découvre toujours avec un immense plaisir. Je vous souhaite de bonnes fêtes

Blog en pause

 

2 décembre 2018

Un lever sur le Bassin d’Arcachon

Filed under: Océan et Bassin d'Arcachon — Étiquettes : , , , — Martine @ 8 h 04 min

La nuit se retire

Comme à regret

Agitant son velours sombre

Entre étoiles

Et rêves épars

 

Mouettes et goélands

S’emparent de la grandeur du ciel

Leurs cris et leurs rires

Ricochant, chahuteurs, au miroir du Bassin

 

Au rythme lent du jusant

Les bateaux ressuscités

Secouent leur somnolence

Tirent sur cette chaîne

Entravant leur fuite

 

Au loin une pinasse chanceuse

Hoquette

S’étouffe

Reprend son souffle

Se décide enfin à prendre la route

Caressée par l’or

D’un soleil conquérant.

 

 

MMR (tous droits réservés)

Merci pour vos commentaires et passages silencieux toujours très appréciés.

14 janvier 2018

Féerie aquatique

Filed under: Océan et Bassin d'Arcachon — Étiquettes : , , , , — Martine @ 5 h 57 min

Aube magicienne

Tes mille mains lumière

Caressent le murmure

De contes inachevés.

.

Troublante harmonie

Écho soierie pourprée

Ton sourire rose tendre

Affleure l’eau songeuse.

.

Souffle poésie fluide

Auréolée énigme

Lance tes dès pipés *

Sur le miroir mouvant.

.

Ici, là, maintenant

Féerie aquatique

Tu transcendes l’instant

Ourlé d’espérances.

.

MMR ( tous droits réservés)

  • pipé: pourquoi des dès pipés? Mais tout simplement pour que le résultat tombe toujours sur la chance, la beauté, l’espérance… tout ce qui fait que la vie est bonne. 🙂

Merci à toutes et tous pour vos visites et vos commentaires qui me réjouissent très fort.

8 octobre 2017

Images Cap-Ferret

Filed under: Océan et Bassin d'Arcachon — Étiquettes : , , , , , , — Martine @ 5 h 23 min

Radio Bassin

Ar-ca-choooon!

.

Météo souriante

Tombe en longs traits pluvieux

Sur l’espérance blonde

De courses sur la plage

.

Radio Bassin

Ar-ca-choooon!

.

Sous l’arc du pont métal

L’encre rose saline

Conte en vaguelettes

La faim de trois canards

.

Radio Bassin

Ar-ca-choooon!

.

Parenthèse solaire

Autour de l’arbousier

Paons du jour et vulcains

Boivent coupe sur coupe

.

Radio Bassin

Ar-ca-choooon!

.

Une salsa brûlante

Suscite l’envie folle

De se laisser aller

A tanguer dans le bleu…

.

Radio Bassin

Ar-ca-choooon!

.

MMR ( tous droits réservés)

La radio de mes vacances: lien ICI

Un immense merci pour tous vos passages et charmants commentaires qui sont très appréciés.

1 octobre 2017

Le port de Biganos

Filed under: Océan et Bassin d'Arcachon — Étiquettes : , , , , — Martine @ 5 h 18 min

 

En Gironde, au nord du Bassin d’Arcachon,  est établi , depuis l’époque gallo-romaine, un port plein de charme: celui de Biganos. Le seul en pleine forêt.

Un lieu paisible où le Temps prend son temps. La grâce silencieuse d’un cygne trouble un instant l’eau-miroir. Plus loin  une bande de canards froissent cette quiétude. Ce jour là beaucoup de touristes se promènent, sans nuire à cette ambiance qui invite presque à la méditation. Le port de Biganos , constitué de plusieurs branches, abrite de nombreux bateaux. Une herbe épaisse, visiblement régulièrement tondue, déroule son tapis vert , comme autant de petits chemins. Près des pontons, la végétation est laissée livrée à elle-même, pour le bonheur des insectes et du regard des visiteurs.

 

Biganos est un lieu préservé. Pas de fast-food, de magasins, de discothèque. Site classé, ces cabanes ostréicoles et de pêcheurs parlent à notre cœur, notre envie d’authenticité. Leurs couleurs pimpantes inspirent de nombreux artistes peintres. Leurs œuvres sont à découvrir  un peu partout autour du Bassin  dans les restaurants ou les ateliers galeries.

Balades  à pieds, en vélo , en canoë;  également en barques avec guides. Ce sera le sujet d’un autre billet..

Pour plus de renseignements, voir:

ICI

ICI

MMR ( tous droits réservés)

6 novembre 2016

Étrange

Filed under: Océan et Bassin d'Arcachon — Étiquettes : , , , , , , , — Martine @ 3 h 06 min

C’était un jour où tout souriait. Le ciel et le sable jouaient une douce symphonie  sur l’onde séraphique.img_7754_v1

Océan , charmeur, m’invitait à jouer au dauphin.img_7966_v1

La plage était presque déserte. Presque.  Un petit oiseau promenait sa fringale comme moi mes rêves…img_7990_v1

J’allais où me portait ma fantaisie en suivant le signe de tous les possibles.

Et pourtant

Étrange. Vous avez dit étrange?img_2895_v1

Comme c’est étrange!

Soudain, mes pas butèrent sur le déconcertant, le saugrenu, voire l’inquiétant.

Le rivage portait la cicatrice d’une gigantesque morsure. Quel animal, quel monstre s’était fait ainsi les dents sur ce havre paisible?

Pourtant

J’aurais dû me méfier. Quelques instant plus tôt l’attitude terrifiée d’un chien était éloquente. Il refusait obstinément de se mouiller les pattes.img_2854_v1

Pourquoi? Alors que d’habitude il  sautait dans l’eau avec un empressement qui faisait plaisir à voir. img_7645_v1

Alertée, je remarquais autre chose. Ici, les parasols étaient traités avec beaucoup d’égard.  C’étaient eux qui étaient protégés des coups de soleil. img_9375_v1

Étrange.

Oui, étrange, surnaturel comme ce reflet remarqué la veille dans le joli port d’Audenge, au bord du Bassin d’Arcachon.

Idéogramme marin flottant entre deux bateaux assoupis

Sous son bonnet

L’être semblait converser avec un esprit sautillant.

Ce duo improbable était-il occupé par l’énigme aux dents pointues sévissant sur le rivage du Cap-Ferret?img_7919_v1

Bah! Ces élucubrations ne troublaient nullement les limicoles. Eux, contrairement à mon imagination galopante, sans se poser de questions, picoraient la crevette ou le petit ver .

C’était un jour où tout pouvait prêter à sourire… même l’étrange.

MMR ( tous droits réservés)

Merci pour toutes vos visites et commentaires que je lis avec un immense plaisir

😉

19 juin 2016

Bulle diaphane

Filed under: Océan et Bassin d'Arcachon — Étiquettes : , , , — Martine @ 4 h 56 min

IMG_1429_v1Le rêve flotte encore

Au coin de ma mémoire

Bulle diaphane

J’oscille

Me balance

Au vent léger du souvenir…

.

MMR ( tous droits réservés)

25 octobre 2015

Un été… un jour…

Filed under: Océan et Bassin d'Arcachon — Étiquettes : , , , , , , — Martine @ 6 h 36 min

Un été… un jourIMG_9517_v1

Abandonner ses pas au gré des heures mignotées par trois moutons célestes…

Être surpris

Par la violence  sucrée du chèvre-feuille

Qui caresse et captive

Sur un chemin d’huîtres brisées…

Un été… un jourIMG_9089_v1

Glisser son indiscrétion

Le long d’un couloir clair obscur

Où s’entrelacent en liberté

Lierres et passiflores,

Tandis que, cœur au secret,

Dorment les belles de nuit …

Un été… un jour

Nez en l’airIMG_9086_v1

Sourire aux lèvres

Suivre le remue-ménage

De deux hirondeaux

Harcelant de leur voracité

La patience de leurs parents.

Un été… un jour…IMG_9080_v1

Guigner , un rien rieur,

L’insouciance décontractée

Du chien, indifférent au vacarme,

Livré sans retenue au rêve s’enfuyant…

Un été… un jour

Extravaguer

IMG_9065_v1Fileter d’or les images

Les souvenirs bronzés

Mâchouiller l’air salé

Ce bleu du Bassin

Où baillent les huîtres.

Un été… un jour

Blotti dans ma mémoire

Ce nacré ineffable

Attend l’heure du retour…

.

MMR ( tous droits réservés)

Cliquez sur les photos pour agrandir svp, merci.

.

Un immense Merci pour tous vos commentaires qui donnent vie à ce blog

😉

5 avril 2015

Sur la plage aux souvenirs…

Filed under: Les Passeurs de mots — Étiquettes : , , , , , , , — Martine @ 4 h 56 min

Pour les Passeurs de mots  d‘Evajoe, le thème proposé est IMG_0868_v1d’écrire sur ma photo.

Cliquez sur celle-ci pour grandir svp, merci.

.

Sur la nappe d’or pâle ondule une broderie saphir.

Entre coquillages et poissons

Passé plat et point de tige

Deux assiettes bleu nuit supportent la blancheur laiteuse de leur bol à potage

Couverts argent vieilli

Cristal des verres océan où s’épanouissent l’éventail des serviettes.

Ce soir

A la chaleur romantique des chandelles

Nos yeux se cherchent

Se sourient

Se souviennent  à demi clos , en dégustant une bisque de langoustines…

Aurore rose parme parfumée au varech

Pétarade d’une pinasse asthmatique louvoyant entre les bouées

Douce chanson des vaguelettes brisée par le ressac soudain

Envol  élégant et gracieux de quelques aigrettes garzettes

Rire moqueur de trois mouettes restées maîtresses  du terrain

Ce pêcheur d’esques* courbé sur  son butin gigotant

Nos pas griffant le sable humide  de signes cabalistiques.

Sur nos lèvres cette saveur marine trouble nos sens

Nous ravit au présent

Nous emporte

Là-bas

Sur la plage aux souvenirs…

.

MMR ( tous droits réservés)

* esques: vers de sable servant d’appât.

 

 

 

.

1 mars 2015

La forêt enchantée

img_1805_v1Imaginez…

En septembre…

Sept heures moins le quart…

IMG_1092_v1

 

 

 

Pas un souffle de vent. La lune , d’un clin d’œil salut le jour qui vient en sourdine grignoter sa souveraineté. La pinède assoupie ne réagit qu’à peine à la fraîche haleine iodée du Bassin*.

IMG_0868_v1Là-haut, les aigrettes garzettes filent vers leurs pêches petits poissons et crustacés*.

A l’aurore, certaines font une pause déjeuner sur cette plage à l’orée des pins.

Instant parfait où pas un humain ne vient les déranger.

.

.IMG_1261_v1

Lentement,Phébus s’empare du ciel , cavale sur son orbe fléchant un or  flamboyant tout azimut. Cette lumière réconfortante et rassurante éveille les premières plumes.

.

Do ré  loin du sol

Quadruple croches sur la portée

Oiseaux au réveil

.

L’astre du jour impérial s’insinue entre les têtes des arbres, IMG_0827_v1 surprend quelques feuilles nues et rougissantes. Curieux et insistant, il promène son indiscrétion au plus profond de la forêt.

Sous l’ardeur de ses traits lumineux, les ombres s’amenuisent, se dissolvent, recherchent l’accueil d’une souche vermoulue…

.IMG_1339_v1

Le silence est d’or

Une feuille se pose

Tiens? Un papillon!*

.IMG_2093_v1

Un nuage  a profité de la nuit pour relâcher son trop plein de diamants éphémères.

Un, juste un seul

sur un fond nuit de chine

Nuage et pleur de lune

IMG_9401_v1

Ce sans-gêne en a surpris plus d’un. Sa fourrure détrempé, Bourdon, courageux, attaque sa journée. Mais vraiment, la farce n’est pas drôle.

.

Le bourdon bourdonne

Grogne et ronchonneP1040283_v1

Mais pas le champignon

Aux courbes girondes

.

P1040341_v1La clarté émoustille, chatouille, stimule tout le petit monde du sous bois.

Ça siffle, ça trille, ça roucoule dans tous les coins.

Du Bassin arrive le teuf-teuf poussif d’une pinasse.  Les mouettes haussent le ton et leurs rires giflent les ramures. Il en faut plus  pour troubler la course débridée du Sieur Écureuil…

.P1040353_v1

MMR( tous droits réservés)

Cliquez sur les photos pour agrandir svp, merci.

*Bassin d’Arcachon

*L’aigrette garzette se nourrit également de mollusques, insectes, vers, reptiles, petits oiseaux…

* Papillon migrateur: le vulcain

Older Posts »

Powered by WordPress