Les voyages immobiles… … de Martine Madelaine-Richard

17 janvier 2020

Le petit veau

Pour l’Herbier, Adamante, ICI, nous propose d’écrire sur cette peinture, de préférence en haïbun:

Francis Bacon, Étude de taureau, 1991, huile, peinture en aérosol et poussière sur toile, 198 x 147 cm, collection particulière © The Estate of Francis Bacon / All rights reserved / ADAGP, Paris and DACS, London 2019

 

L’air immobile et poisseux pèse de tout son poids sur la prairie somnolente. Au loin, un tracteur poussif halète de fatigue.  Sous l’ombre chiche du grand pin quelques vaches ruminent paisiblement.

 

Soleil crépitant-

A l’heure de la sieste

Fourmis au travail

 

Son museau tendu vers le ciel, un petit veau suit des yeux avec envie le ballet joyeux des martinets.  Il s’ennuie et rêve de courses , de bruit, de vie trépidante.

 

Feu solaire-

Rodéo des mouches

Celui d’un petit veau

 

Il a laissé trainer ses oreilles et surpris les confidences de sa grand-mère un soir où elle le croyait endormi. Elle racontait les exploits d’un sien cousin, taureau de combat. Une vedette en son temps triomphant dans les grandes arènes d’Espagne. Ah comme ce devait être excitant toute cette gloire! Dommage qu’il se soit endormi avant la fin de l’histoire.

 

L’enfance naïve

Joue aux papillons

O temps suspend ton vol

.

Le petit veau s’amuse à courir parmi les herbes folles dérangeant avec joie de jolis papillons. J’ai fait de même lorsque j’étais petite.  Ces insectes, que l’on pourrait comparer à des fleurs volantes,  m’émerveillent à chaque retour du printemps.

 

Joli mois de mai-

Sur le sucre des Lychnis

Un citron acide

Ce jour là, le temps était menaçant.  Tandis que j’observais un grand silène se gorgeant du nectar des lavandes, une abeille sauvage se mit à lui tourner autour. Il s’agissait d’un anthidium mâle jaloux, très possessif. Pas question de s’approcher de ses femelles. Il le harcela puis finalement renonça. Ce papillon était décidément trop calme et indifférent..

 

 

 

 

 

 

 

 

Scabieuses, lavandes…

Parmi toutes les fleurs

Celles des papillons

 

La valériane, accueillante , offrait la quiétude de son ombre à un satyre affamé.  Cette plante très mellifère a beaucoup de succès auprès des insectes.

Midi –

Au banquet du jour

Ma faim et celle  des papillons

.

MMR ( tous droits réservés)

Mes petits héros dans  l’ordre d’apparition  de haut en bas, et de gauche à droite:

1- le citron: Gonepteryx rhamni

2- le silène: Brintesia circe en compagnie de l’abeille sauvage: anthidium

3- Le Demi-deuil: Melanargia galathea

4- La Belle dame: Cynthia cardui

5- Le brun des pélargoniums:  Cacyreus marshalli

6-  L’azuré commun ou de la bugrane: Polyommatus icarus ( si je ne fais pas erreur, sinon détrompez-moi svp)

7- Le satyre ( Lasiommata megera)  le mâle se nomme Satyre et la femelle Mégère.

6 janvier 2019

Blanc… blanc… blanc

Filed under: Poèmes — Étiquettes : , , , , — Martine @ 1 h 43 min

Immaculé

L’intervalle limpide

Où les mots inutiles

Se fondent aux vagues

.

.

Virginale

Cette douceur candide

De la liane fleurie

Épousant l’été

.

.

Ivoire

Le baiser hivernal

Figeant en son givre

Le velours des prairies

.

.

 

.MMR ( tous droits réservés)

7 janvier 2018

Juillet en ses atours

Là-haut

Phébus rit de tout son or.

La vie bruisse

La vie bourdonne

La vie vocalise.

Collerettes pétales

Offertes à tous les vents

Tiges à l’assaut du ciel

Vrilles virevoltantes

Juillet  en ses atours

Tangue et se trémousse.

La vie bruisse

La vie bourdonne

La vie vocalise

Lyrique

Peintre fou de couleurs

Nature s’emballe

Compose et recompose

Mille tableaux vivants

La vie bruisse

La vie bourdonne

La vie vocalise

L’amour

De cœur à cœur

Entrecroise ses feux

Danse une pavane

Roucoule ou rivalise

La vie bruisse

la vie bourdonne

La vie vocalise

.

MMR ( tous droits réservés

1- blackstonia perfoliata – chlore perfoliée ( petite gentiane jaune)

2- centaurium erythraea ( petite centaurée)

3- bellis perennis ( pâquerette vivace)

4- huppe fasciée

5- allium polyanthum ( poireau sauvage)

 

15 octobre 2017

L’été en pente douce vers l’automne

Filed under: animaux, insectes... — Étiquettes : , , , , , , , — Martine @ 2 h 08 min

Frénésie solaire

Trompes et mandibules

Savourent l’instant béni

Ruisselant sa lumière.

Son sirop Reine-Claude

Celui au miel poivré

Ou  à la guêpe ivre.

.

.

Au sifflet étourneau

Répond le criquet

Psalmodiant , inlassable

Son amour bleu et or.

.

Artisane fébrile

Gourmande d’ambroisie

L’abeille vagabonde

Vole d’une urgence à l’autre.

.

MMR ( tous droits réservés)

De gauche à droite, de haut en bas

Criquet égyptien; Papillon paon du jour; mante religieuse; papillon machaon, une grosse abeille sauvage dont le mâle défendait férocement son territoire. ( comme l’anthophora plumipe au printemps et l’anthidium . Même manège)

Merci à toutes et à tous pour vos visites et commentaires. J’y répondrai dès que possible

18 juin 2017

Crôaaa!

Filed under: animaux, insectes...,mini poèmes, Haïkus, tanka, haïbuns... — Étiquettes : , , , — Martine @ 2 h 59 min

Crôaaa!

Au soleil aquatique

Vaporisant l’été

Je coasse l’instant

En bulles mordorées.

.

Crôaaa!

Notes monocordes

Mon bagou batracien

Joue à la marelle

Sur feuilles nymphéa.

.

MMR ( tous droits réservés)

 

 

8 avril 2017

Plaidoyer pour une fleur

Laissez fleurir le poireau sauvage!

.

En avril

Brusqué par Tramontane

Lanières en éventail

Corsé poireau sauvage

Tu adresses à Printemps

L’ombre céruléum

De ta danse immobile.

.

Porcelaine fragile

La dame de onze heures*

Vient mêler son aillé

A ta rigueur bleu-vert.

.

Juin euphorique

Ouvre tout grand son ciel

Aux graffitis obscurs

Signés Hirondelles.

.

A tous les vents résonne

L’appel du baragane

Ce joyeux carillon

Guetté de mille bouches.

.

Effluves miel doré

Évadés des clochettes

Séduisent de leur sucre

Maints visiteurs ailés.

.

Laissez fleurir le poireau sauvage

.

MMR ( tous droits réservés)

Nom latin: allium polyanthum- famille des alliacées.

Nom occitan : Por sarvadje, Pòrre fól.

Autres noms: barraganes ou baraganes, pouraganes, aillets ( dans le sud de la France), poireaux des vignes.

*  La dame de onze heures: ornithogalum umbellatum

Avec de haut en bas, de gauche à droite:

1: andrena thoracica?  2: mâle megasolia maculata? 3: ornithogale  4:  xylocopa ou abeille charpentière  5:  autre abeille sauvage 6: lepture porte-coeur ( coleoptère) 7: punaise ( syromastes rhombeus? ) 8: scolie des jardins 9: l’eumène  unguiculé ( le plus grand eumène  de France). Il y a encore les araignées saltiques, les guêpes, les escargots qui affectionnent cette plante. .

3 mars 2017

L’enfant des profondeurs

Filed under: l'herbier de poésie — Étiquettes : , , , , , — Martine @ 6 h 16 min

Pour l’Herbier de poésie d’Adamante, ICI,  sur une œuvre deOrlandobofil Arte,   ICI  ,  voici ma participation:

.

Au plus fort de l’été 

Courtisée par Zéphyr

La houle, indolente

Balance l’énigmatique.

.

Poupard, poudré ébène

Curiosité corail

De son regard tout rond

L’étrange naît à la vie.

.

Salé aux tempêtes

Sucré aux oursins

L’enfant des profondeurs

Joue avec les poissons.

.

MMR ( tous droits réservés)

Un grand merci pour vos commentaires qui font tant plaisir

18 décembre 2016

Chaud

Filed under: Poèmes — Étiquettes : , , , , , , , , — Martine @ 7 h 04 min

Chaud,

Ce regard

Qui me suit,

Me saisit,

Me capture,

Caresse mordorée d’un automne rutilant.

Chaud,

Ce jour,

Au mois d’août,

Sur le sable,

Phoebus, maître de forge, transmute mon corps en cuivre.

Chaud,

Ce punch,

Cet alcool,

Ce cocktail,

Vibrante gorgée d’or pâle qui embrase mes joues.

Chaud,

Cet amour,

Cette passion,

Pour mon art,

La peinture,

Où mon âme exaltée flotte aux frontières du monde…

.

Voici un très vieux poème

Merci à toutes et tous pour vos visites et commentaires très très appréciés imag0403_v1

16 décembre 2016

La vieille maison

Filed under: l'herbier de poésie,mini poèmes, Haïkus, tanka, haïbuns... — Étiquettes : , , , , , — Martine @ 4 h 27 min

Pour l’Herbier de poésie d’Adamante, sur une photo de Susy S, voici ma participation.

.susi-s

Août réchauffe

L’hiver

De la maison abandonnée

.

La vieille maison-

Ses fenêtres ouvertes

A tous les chants d’oiseaux

.

MMR ( tous droits réservés

11 décembre 2016

Un p’tit chapeau

Filed under: Poèmes — Étiquettes : , , , , , , , , , , — Martine @ 6 h 47 min

img_3994_v1

img_5503_v1

Printemps, été

Automne, hiver

Un p’tit chapeau

Tout rigolo

Comme un halo

Allegretto

.img_5853_v1

Printemps, été

Automne, hiverimg_6283_v1img_3740_v1img_3746_v1

Un p’tit bibi

Voile d’organdi

Sourire chipie

Et chatteries

.

.img_4985_v1

Printemps, étéimg_5299_v1img_8397_v1

Automne, hiver

Un p’tit bonnet

Pour abriter

Tout l’alphabet

Des mots sucrés

.

MMR ( tous droits réservés)

avec par ordre d’entrée en scène:

Pavot, ail d’ornement,  poireau, champignons 1 et 2 ( non identifiés), rosé des près, coquelicot 1 et 2,  gros pavot rose

Merci à toutes et à tous pour vos commentaires que je lis avec grand plaisir.

Older Posts »

Powered by WordPress